DROLES D’OIZEAUX

VENDREDI 16 et SAMEDI 17 à 20H30 et le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

DROLES D’OIZEAUX
D’après J.M Ribes avec Benoît Olivier et Maurice Hébert

D’apparence légère par leur humour et le rire franc qu’elles provoquent, ces fables se saisissent du réel et lui font rendre gorge. On jubile et on grince des dents. Celui- ci dans “ Change ” est étouffé par l’opinion qu’il a de son beau- frère et celui- là dans “ Fraternité ” est jaloux de la réussite de son frère aîné et crève de solitude. Ces fables atteignent des sommets de délire dans
“ Goëland ” et “ Bronches ” où l’on revendique dans l’une la liberté de s’envoler, dans l’autre celle de porter une perruque Louis XV pour arrêter de fumer. Elles culminent par une scène de ménage absurde où la bienséance et la politesse obligée sont plus que mises à mal dans “ Tragédie ”. À chaque saynète, ça démarre en douceur et puis, très vite, on s’envole joyeusement sur l’aile iconoclaste de l’humour fou et absurde !

« Ces courtes fables sont une modeste contribution à l’art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure. » J. M. Ribes

Mots-clés :