DEUX FOIS RIEN 

VENDREDI 10 et SAMEDI 11 NOVEMBRE 2017 à 20H30, DIMANCHE 12 à 16H00
DEUX FOIS RIEN : Des mots, un piano
Avec Grég Allaeys et Benoît Dendievel – Mise en scène : Angélique Catel

Vous n’aimez pas la poésie ? 
Tant mieux, ce spectacle est fait pour vous.
« Deux fois Rien », c’est un voyage entre les lignes où l’on rit, où l’on pleure et où l’on s’indigne.
Ce sont des mots qui s’accrochent au coeur et vous serrent les entrailles à vous tirer les larmes. Et puis l’instant d’après, sans vous en apercevoir, vous riez aux éclats. Un voyage qui suit la courbe de vos émotions et s’arrête là où la vie s’égare. 
1H15 de « spectacle », enfin de « concert » (les deux protagonistes ne sont pas d’accord entre eux), pendant lesquels les morceaux s’enchaînent entrecoupés par le jeu du duo qui se fait tantôt complice, tantôt taquin.
De son vécu de père à celui de petit-fils, Grég Allaeys est un auteur qui met de la poésie dans le quotidien, du début à la fin, de la naissance à la mort, de la rencontre à la rupture, du plaisir à la colère, des histoires de travers posées sur un piano droit.
Le « pianiste », enfin le « comédien » (les deux protagonistes ne sont pas d’accord entre eux), Benoît Dendievel, accompagne cet objet poétique non identifié pour en faire une parenthèse musicale, qui contribue à soulager ce monde de sa pesanteur.

Mots-clés :